Arnaudus à 08:40 (CET) Je me permets de transférer ici Tu as raison, l'intro devrait être moins catégorique.
» Les prostituées sont de toute évidence considérées comme une concurrence déloyale.
Il est vraisemblable cependant que les maisons closes de Grèce aient été similaires à celles de Rome, décrites par des écrivains ou préservées à Pompéi : des endroits sombres, malodorants et étroits.Note que pour la prostitution «lesbienne on n'est pas sûr que ça existe vraiment.Autant de sujets tout aussi intéressants que l'étude des "tarifs".Athénée 77 mentionne un garçon offrant ses faveurs pour une obole ; là encore, la modicité de la somme incline au doute.Les Mémorables : Xénophon, Œuvres complètes,. .Les derniers titres de l'actualité!
Mais les prix peuvent exploser, comme dans le cas d'une jeune fille vierge, qui peut exiger cent drachmes, voire plus.
Aspasie, maîtresse de Périclès, est ainsi la femme la plus célèbre du Ve siècle av.




J.-C., Xénophon de Corinthe, vainqueur stadion, course à pied d'une longueur d'un stade et du pentathlon aux Jeux olympiques, dédie à Aphrodite, en signe de remerciement, cent jeunes filles au temple de la déesse.La dokimasie est un examen auquel sont soumis tous les magistrats athéniens avant d'entrer en charge.Leur statut est très proche des hetaira, les concubines.Mais d'un autre côté, ils sont parlants.» Tarifs modifier modifier le code Comme chez les femmes, les tarifs des prostitués sont très variables.Les prostituées, comme je l'évoquais précédemment, ne rue brabant bruxelles prostitution disposaient d'aucun droits civiques, et vivaient d'un métier instable, échange cellulaire membrane plasmique aux revenus forcément déclinants au fur et à mesure que leur corps vieillit.Ainsi s'explique le Contre Timarque : Eschine est attaqué par Timarque ; pour se défendre, Eschine accuse son accusateur de s'être prostitué dans sa jeunesse.Solon, célèbre législateur athénien, réglementa les mœurs de la jeunesse et s'opposa à la prostitution des garçons de naissance mais il n'interdit pas la vente des jeunes esclaves destinés à la débauche.Forcément, Twitter était en feu après la prestation (.).Un autre motif de recours aux prostitués est l'existence de tabous sexuels : ainsi, le fait de pratiquer une fellation est pour les Grecs un acte dégradant.


[L_RANDNUM-10-999]